• Chloé

Wendy en permis conjoint de fait

Présente toi


Je m'appelle Wendy, j'ai 23 ans. Je suis originaire d'Evian-les-Bains en Haute-Savoie. Je suis venu en couple à Montréal. Pour ma part, je suis coordinatrice de promotion marketing et mon copain est vendeur dans un magasin de sport. Nous sommes arrivés en septembre 2018.

Pourquoi faire un PVT au Canada ?


Mon copain adore le Canada, il a eu l'occasion de venir habiter ici pendant 3 mois. On venait de finir nos études, et on avait envie de voyager un peu. Personnellement, je voulais faire un road-trip aux USA, et mon copain voulait revenir au Canada. Financièrement, le road-trip aurait été compliqué. Donc on a préféré travailler d'abord au Canada. Lorsque l'on s'est renseigné sur la manière de venir, le PVT était LA solution pour nous.


Pourquoi Montréal ?


Tout d'abord, car c'est ici que mon copain avait vécu et qu'il se plaisait dans cette ville. Et deuxièmement, il ne parle pas très bien anglais donc il préférait commencer par le Québec pour être plus à l'aise.

On avait aussi déjà des amis ici, donc un endroit où aller en arrivant. Étant donné que je ne connaissais pas du tout le Canada, j'ai suivi ses envies. Montréal avait l'air super beau et top donc ça m'allait aussi.

Comment est la vie à Montréal


La vie à Montréal est agréable et j'irais même jusqu'à dire paisible. Mon expérience est peut-être différente des autres. Mais j'aime énormément cette ville. J'ai un bon travail, un super appart où l'on se sent chez nous et nous aimons découvrir Montréal un peu plus chaque jour.

En France, on habitait à Chamonix et la vie était très cher. En comparaison, ici on s'en sort bien avec le salaire que l'on touche pour payer notre loyer, les courses et pour se faire plaisir tout en mettant de côté. Côté professionnel, je pense que Montréal m'a ouvert beaucoup de portes. Et m'a surtout conforté dans mes projets professionnels.

On profite vraiment plus des alentours. Faire 3h de route pour découvrir une autre ville, ça paraît normal ici, alors qu'en France, on le faisait pas du tout. J'aime les paysages du Canada, leur richesse culturelle, et leurs habitants.


La France te manque, pourquoi?


Cela dépend des fois. Le pays en lui-même, pas forcément, car je suis très heureuse au Canada. Après bien-sûr, ma famille et mes amis me manquent énormément oui. Ce n'est pas facile tous les jours de vivre à 6 000 km de ses proches.

Aussi, certains aspects me manque comme le système de santé, la nourriture, etc. Mais pas plus que d'autres expats !



Comptes-tu rester après ton PVT ? Oui, non ? Pourquoi ?


On souhaite demander notre résidence permanente dès que cela sera possible, mais on veut, par contre, l'attendre en France. Pour ma part, le PVT a toujours été un projet temporaire avec une date de fin. Supporter le manque de mes proches était faisable justement avec cette notion d'éphémère.

Beaucoup de choses ont changé en un an, et mes idées énormément aussi. Je ne sais pas où on en sera d'ici là, ni ce que l'avenir nous réserve.  Mais on a besoin de rentrer en France pour voir nos proches, et aussi pour donner une autre chance à ce pays. On n'est pas parti pour fuir, seulement pour découvrir autre chose. Et on a hâte de pouvoir redécouvrir notre pays, et l'Europe, car on a la chance d'avoir cette proximité. L'expatriation nous as vraiment ouvert les yeux sur notre pays, et la chance que nous avons.


Les projets pour le futur c'est quoi ?


Profiter de l'année qu'il nous reste en PVT, réfléchir à ce que l'on souhaite faire dans le futur, et voyager un peu plus autour du Québec. On aimerait faire New York, Toronto, Boston et surtout DisneyWorld en Floride.

Croisez les doigts pour nous ! Et pour tout le reste, il faut continuer à suivre nos aventures au quotidien sur Instagram ou sur le blog ;)

INSTAGRAM

© 2018 With love and travel, Voir le monde avec nous