• Chloé

Le rêve de Jade au Canada

Mis à jour : 22 déc. 2019

Hello les amis ! J'espere que vous allez bien. On se retrouve aujourd'hui avec un nouveau témoignage. Celui de Jade ! Je vous laisse découvrir son histoire avec le Canada.

Qui es-tu ?

Je m'appelle Jade, j'ai 26 ans et je viens de Toulouse, dans le sud ouest de la France.

Pourquoi as-tu décidé de venir au Canada ?

J'ai toujours rêvé de venir au Canada.

D'abord pour étudier (dans le cadre de mes études en droit) mais cela n'a jamais abouti. C'est lorsque je suis venue rendre visite à mon ami Miguel que j'ai réalisé que je voulais VRAIMENT venir ici.

Après quelques recherches, j'ai découvert l'existence du PVT et je m'y suis alors inscrite dans le bassin de candidats en novembre 2017.


Tu vis à Montréal, pourquoi ?

Montréal était censée être une étape dans mon expérience d'expatriée.

En effet, c'est une ville francophone, où je connaissais déjà quelques personnes, ce qui était rassurant. Pour être honnête, je voulais m'installer en Ontario ou en Colombie Britannique mais la vie a fait que j'ai rencontré de si belles âmes ici qu'il m'était alors impossible de partir.

Vivre à Montréal c'est comment?

La vie à Montréal est douce, paisible. Rien n'est parfait nul part certes, mais ici, je me sens bien, en sécurité, libre, heureuse et surtout épanouie.

J'ai une meilleure qualité de vie qu'en France mais ça, je pense que c'est mon mindset qui a changé notamment par l'adaptation à la culture québéquoise qui se veut positive et qui pousse les gens vers le haut, en mettant en avant les qualités de la personne.

En d'autres termes, Montréal m'a aidée a reprendre confiance en moi et en découle la qualité de vie que j'ai ici mais si je viens à rentrer France, je sais maintenant que je peux avoir tout autant que ce que j'ai aujourd'hui ici au Canada.


La France te manque-t-elle ?

La France me manque, oui et non.

L'Europe me manque, notre culture, notre patrimoine me manque. Mes amis et ma famille aussi.

Mais à côté de ça, je me sens beaucoup trop libre ici pour que le manque soit négatif. Au contraire, je trouve que cela donne de la valeur. Je sais ce et ceux qui comptent.

Et aprés le PVT ?

Pour l'instant, je fais en sorte de pouvoir rester. Mais je ne sais pas de quoi sera fait demain!

Voyager a toujours été une passion et je sais qu'un jour j'irai vivre à New York, à Sydney, à Londres etc... ma liste des 100 choses à faire avant de mourir est bien remplie.


Et pour le futur plus lointain ?

Actuellement je bosse sur de gros projets, sur mes rêves à proprement parler mais je vous en dirai plus dans un futur proche.


Venez nous raconter votre expérience !

47 vues

INSTAGRAM

© 2018 With love and travel, Voir le monde avec nous