De Québec au road-trip

Hello ! On se retrouve aujourd'hui avec un nouveau témoignage. Celui de Cécilia arrivée à Québec avec pour but, économiser pour son road-trip. Je vous laisse découvrir son histoire :

Salut! Je m'appelle Cécilia, j'ai 25 ans. Je suis originaire du sud de la France, née à Avignon mais j'ai fait mes études à St Raphaël, à Aix en Provence puis à Montpellier. Je n'ai jamais réussi à tenir en place :D Depuis 2 ans j'habite dans la magnifique ville de Québec, au Canada.

Pourquoi, comment, combien de temps, dis nous tout sur ton choix de venir au Canada.


Au début le Canada n'était pas du tout au programme, j'avais même dit à mon cousin que jamais je ne mettrai un pied au Canada car il faisait trop froid. C'est pour ça qu'en 2016 je suis partie en Australie avec un PVT. Sauf que, sur place j'ai fait rapidement la connaissance d'un Québécois avec qui j'ai voyagé pendant un an...

Puis je l'ai suivis quand il a du rentrer au Québec pour diverses raisons.

C'était donc la première fois que je venais au Canada, j'étais là en tant que touriste et après seulement 3 mois je m'y sentais comme chez moi. J'ai décidé de rentrer en France pour voir ma famille que je n'avais pas vu depuis un an... Mais j'avais pris ma décision, je voulais maintenant vivre mon expérience en tant que Pvtiste au Canada, c'est donc pour cette raison que j'ai fait ma demande de PVT.

Qu'est ce qui t’as plu dans la vie au Canada et qu’est ce qui ne t’a pas plu ? Pourquoi ? 


Ce que j'adore dans ma vie à Québec c'est qu'on se sent complètement en sécurité et ça à n'importe quelle heure et peu importe ou je suis. Pour moi c'est vraiment la chose la plus importante en voyage mais aussi dans la vie de tous les jours. J'aime aussi la facilité que j'ai eu à m’intégrer à la ville, à me faire des amis (pratiquer un sport d'équipe peut beaucoup aider !).  L'autre chose que je ne peux qu'apprécier est le large choix de travail et les opportunités d'évolutions rapide que l'on peut avoir, après seulement 3 mois, j'étais gérante de l'épicerie où je travaillais pendant ma première année de PVT.

Ce qui apporte la troisième chose, une superbe qualité de vie. Il n'est pas difficile de trouver un travail avec un salaire plus haut que le salaire minimum (qui est de 12,5$/h au Québec pour le moment). Les loyers de la villes de Québec sont très abordables (je sais que pour Montréal c'est différent) et ça fait vraiment une différence !!

Pour les petits moins, je dirais que j'ai ressentis (rarement) le petit côté raciste des Québécois envers les Français, surtout de la part des plus anciens. Et que l'hiver est un peu trop long pour moi qui n'avait pas vraiment l'habitude de la neige. Mais bon on s'y habitue !


Est-ce que la France te manque ? Pourquoi ?


Bien sur que la France me manque! Et ce n'est pas la nourriture qui me manque car ici on trouve de tout même si c'est plus cher. Mais ce qui me manque est en grande partie ma famille et mes amis. Et je pense que tous les voyageurs vous diront la même chose que moi, si on pouvait mettre notre famille dans nos bagages, on ne rentrerait jamais chez nous.

Quel type de permis de travail as-tu eut pour venir? Les démarches ont-elles étaient compliquées ?


Pour venir au Canada j'ai participé au tirage au sort pour avoir un PVT. Les démarches sont très simple, surtout si on suit toutes les étapes indiquées par le site des pvtistes. Mais le plus dur est d'être assez chanceux pour être tiré au sort. J'avais choisis ce permis car c'est un permis de travail ouvert, donc il me permet de changer de travail autant que je le souhaites mais aussi de tout simplement voyager au Canada. Ce qu'un permis jeune professionnel ou autre visa fermé ne me permettait pas.

Quel est la prochaine étape, restes-tu au canada ? oui non pourquoi ? 

La prochaine étape est un long road-trip en van à travers l'Amérique du Nord et centrale. Mon frère est venu me rejoindre en PVT en avril 2019, et depuis on économise pour ce voyage. C'est un rêve qu'on avait tous les deux depuis fin 2017. Et dans 2 mois on va le réaliser!!

Après ce voyage j'ai décidé que je ne reviendrais pas vivre au Canada, mon visa sera terminé et je n'ai pas fait les démarches pour rester. La raison principale est que je ne veux pas faire ma vie loin de ma famille, mais surtout que j'ai pleins d'autres projets voyages dans la tête...

Comment vois-tu la suite dans les années à venir ? 

J'ai un gros projet, c'est d'avoir mon propre commerce avant mes 30 ans (shop ou restaurant..) tout est à définir, mais pour le lieu ce sera sûrement dans le sud de l'Europe. Mais avant ça, j'aimerai retourner en Australie, visiter le Japon, faire un road trip en Afrique...


Je dis ça mais bon, c'est encore loin, et on ne sait pas de quoi est fait demain :D

60 vues

INSTAGRAM

© 2018 With love and travel, Voir le monde avec nous