• Chloé

Découvrez l'histoire d'Aude, Niçoise à Montréal !

Mis à jour : 22 déc. 2019

Aujourd'hui on vous partage notre premier témoignagne celui d'Aude, connu sous le pseudo nine_g06 sur instagram.


Je m’appelle Aude j'ai 25ans je viens du sud de la France et je suis arrivée en PVT fin janvier 2019.

J'étais déjà venue sur Montréal en septembre 2017 et j'avais apprécié l'ambiance, la mentalité des gens et cette ville qui bouge qui vit et où il fait bon vivre. C'est ce qui m'a donné envie de m'inscrire dans le bassin, de revenir et c'est ce qui me donne envie d'y passer quelques mois encore.

Mes 2 valises et moi avons atterri sur Montréal lors d'une des dernière tempête québécoise cet hiver . Comment dire, une sortie d'aéroport en basket leggings.. De base vous me direz normal pour être à son aise pour 8 heures d'avion, oui mais un peu moins normal quand il fait -32° dehors et qu'on ne l'avait pas mesuré la gravité de la situation ..

Ma première pensée : aie aie aie je vais pas survivre à un hiver pareil,dans quoi je me suis encore lancée bordel!

 J'appelle alors ma famille pour les prévenir que je suis bien arrivée et on m'a tout de suite dit " il n'est pas trop tard pour que tu prenne un avion dans le sens inverse."

Euhhhh... Non... Impossible pour moi j'avais pas préparé ça pendant 1 an pour si peu, je ne m'étais pas rendu malade les 3 derniers mois à me poser 200 questions pour si peu non plus.

 Alors à peine arrivée j'ai entamé les démarches administratives basiques pour travailler, j'ai contacté des boîtes d'intérim, et me suis équipée pour l'hiver.

Résultat: en 10 jours j'ai survécus et j'ai trouvé un job et une colocation. L' aventure commençait enfin et déjà 2 stress en moins !

Mon projet ici depuis le début est de profiter du Canada et de sa richesse autant humaine que culturelle tout ça en travaillant. J'aime tant pouvoir chaque semaine avoir quelque chose à faire ou à voir. Un concert, une expo, un événement ou juste pouvoir faire une ballade. Difficile de s'ennuyer ici je pense et ça je trouve ça pas mal fun.

Je me suis rapidement intégrée et faite un cercle d'amis, mais bien-sûr que des français. On m'avait prévenu qu'il était assez compliqué de créer des liens forts et durables avec les québécois et je dois dire que ceci n'était pas une fausse idée ..

Alors on accepte le principe de se sentir toujours un peu "l'étrangère" lorsque l'on est qu'avec des québécois comme par exemple pour ma part dans mon job où on me présente comme "la française qui vient de Nice". Histoire de me rappeler que mon chez moi est assez loin... C'est maladroit et pas méchant mais à la longue c'est parfois vexant.

C'est pourquoi il est difficile pour moi de m'imaginer sur du long terme dans ce pays car la culture est quand même plus à l'américaine qu'à la française, que le climat est quand même un sacré concept avec -40 l'hiver et +35 l'été.. Et puis quand on quitte son chez sois et qu'on part seule à 6000km on laisse toujours derrière nous des proches. Et le côté sentimental et familial rend parfois l'aventure du PVT un peu compliqué.  Les coups de blues qui arrivent sans prévenir, les événements qu'on rate, les projets qui se font sans nous. Et c'est ce qui moi me donne envie de rentrer en France avant les 2 ans. Au moins pour passer les fêtes, me ressourcer, retrouver tout ce et ceux qui me manquent de France. Et pour la suite on verra si elle se continuera en reprenant un avion direction Montréal, ou pas.. 

Je recommande à tout ceux qui ont le goût ou juste l'envie de vivre ailleurs, de se poser les bonnes questions mais de ne pas trop hésiter quand l'idée de partir en PVT naît. Car plus on y réfléchit et plus ça paraît fou et irréalisable simplement car cela demande de se faire frayeur et de quitter sa zone de confort qu'on aime tant. 

Pour ma part si c’était à refaire je le referais sans hésiter et d'ailleurs sans rien changer car partir à l'étranger c'est pour moi se rencontrer soi-même et que j'ai l'impression qu'en 4 mois j'ai plus évoluée et appris sur moi que dans les 3 dernières années...

Alors y a des hauts très hauts et des bas très bas mais c'est tellement fun d’être là !!!

Et puis bon même l'hiver ici c'est pas si pire comme on dit ici, y a plein d'activités à faire suffit juste de bien se couvrir et d'ouvrir son esprit.

Quant à l'été qui petit à petit s'en vient, j'ai hâte de le rencontrer et de bien en profiter.

85 vues

INSTAGRAM

© 2018 With love and travel, Voir le monde avec nous